La démocratie en Zambie est mature, selon le Président zimbabwéen

Le transfert en douceur du pouvoir politique du Président zambien sortant, Edgar Lungu, au Président élu, Hakainde Hichilema, est une démonstration claire de la façon dont la démocratie zambienne a mûri au fil du temps, affirme le Président zimbabwéen, Emmerson Mnangagwa.

Mnangagwa, qui est actuellement à Lusaka pour assister ce mardi à la cérémonie d’investiture du président Hichilema, a félicité les Zambiens pour avoir organisé un scrutin pacifique lors des élections générales du 12 août courant, notant que les racines de la démocratie en Zambie étaient profondément ancrées dans le système politique du pays.

«La passation en douceur du pouvoir en Zambie devrait servir de leçon à de nombreux pays africains, en particulier dans la région de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC)», a-t-il soutenu.

Le président zimbabwéen a de même déclaré que la SADC est fière du bilan de la Zambie en matière d’organisation d’élections pacifiques et de transition en douceur du pouvoir.

Le président zambien sortant avait auparavant déclaré qu’il était personnellement fier que le transfert du pouvoir se soit déroulé sans heurts.

Dans une déclaration diffusée sur la télévision, le président Lungu a indiqué que «les Zambiens doivent tous être heureux que même après une élection très contestée du 12 août, c’est le peuple zambien qui a gagné. C’est la paix et l’unité qui ont triomphé».

© AP Photo / Tsvangirayi Mukwazhi